Nos comportements de base : la fuite ou l’évitement

Face aux émotions : la fuite

Pour revenir sur nos comportements de base pour gérer nos émotions, je reviens en détail sur le comportement de fuite ou évitement.

Je suis Julia Przyswa, psychopraticienne en régulation émotionnelle. Je vous accompagne dans la gestion de vos émotions. J’interviens également pour vous aider à résoudre des problèmes comportementaux ou des problèmes d’ordre physiques par le biais de l’émotionnel (allergies, maladies chroniques, migraines…). Je me tiens à votre disposition si vous souhaitez aborder la problématique que vous rencontrez.

La fuite ou l’évitement

Vous préférez la lecture ? retrouvez la transcription écrite de cette vidéo.

Evitement ou fuite d’une situation

Version audio

Téléchargez la version audio de cet épisode.

Nos comportements de base : fuir ou éviter une situation

Nos comportements face aux émotions : la fuite ou évitement

Comme nous l’avons vu dans l’épisode « Nos comportements pour gérer nos émotions », nous adoptons quatre comportements de base pour faire face à nos émotions désagréables.

On retrouve le contrôlel’inhibition, la fuite et l’agressivité. Voyons plus en détail le comportement de fuite. Pour gérer l’émotion que nous sommes en train de vivre, nous évitons alors ce qui nous fait peur.

Comment cela se traduit ? Nous ne voulons pas faire face à la situation, nous la fuyons ou nous l’évitons.

Prenons un exemple : vous vous apprêtez à exécuter une tache et au dernier moment, vous vous ravisez. Pas envie, trop difficile, pas le temps… Une fraction de seconde a suffit pour vous démotiver totalement et vous allez « regarder ailleurs ». Cela est devenu tellement compliqué pour vous que vous préférez tourner les talons et passer à autre chose.

Ce qu’il se passe ici, c’est qu’une émotion vous renvoie à une situation subie. Peut-être avez vous vécu un moment déplaisant par le passé, vous avez été conditionné à vous déprécier. « Tu es nul(e) », « tu n’y arriveras jamais », « ce n’est pas pour toi », « personne ne fait comme ça »… Cela vous renvoie l’idée que vous n’êtes pas capable de faire quelque chose de bien, ou à un doute sur vos capacités à réaliser une action.

Votre inconscient vous ramène à l’idée que de toutes façons, ça ne sert à rien de faire puisque ça ne servira à rien ou ce sera mal fait. En réaction, vous allez prendre la fuite et rester avec la peur qui s’est immiscée en vous. Gardez à l’esprit que personne ne sait mieux que vous ce qui est bon pour vous ! Vous êtes capable de grandes choses, malgré ce que les autres tentent de vous faire croire.

Ce comportement se met en place instinctivement en réaction à cette déstabilisation émotionnelle. Et ce mécanisme se produira tant que les émotions qui entrent en jeu ne sont pas régulées.

Je reviens sur le sujet de l’émotionnel dans d’autres épisodes ou dans des épisodes prochains. Puis je vous donnerai une méthode pour réguler vos émotions au moment où vous les vivez. Il vous sera possible alors de briser vos mécanismes comportementaux naturellement.


Pour aller plus loin :
Emotions, peurs et comportements
Ecouter son corps parler : l’émotion est un ensemble de sensations
Différence entre émotion et sentiment