Marre des gastro !

Les gastro-entérites
Pas les restaurants mais cette inflammation infectieuse qui touche l’estomac et l’intestin grêle.

Mon expérience

J’en ai déjà parlé, j’avais des difficultés dans le milieu scolaire, j’avais du mal à sortir du cocon que représentait la maison. J’étais contrainte de quitter un environnement où je me sentais en sécurité. Je contractais souvent des angines et quand ce n’était pas cela, j’attrapais des gastro-entérites et ainsi gardais le lit au lieu d’aller à l’école.

Mes difficultés à gérer l’environnement scolaire et à accepter le bouleversement qui s’opérait avec l’obligation de quitter le nid et me scolariser, se traduisaient par des gastro-entérites. J’avais de la peine à accepter ce qu’il se passait et littéralement, je n’arrivais pas à le digérer.

Gastro-entérites, les maux liés

Les maux de l’estomac suggèrent les difficultés et les tensions auxquelles nous faisons face dans notre gestion du monde extérieur, matériel. Les contrariétés matérielles peuvent provoquer, si on ne parvient pas à les maîtriser et les assimiler, des soucis d’estomac.

Le but de l’intestin grêle est de trier les éléments assimilables et non-assimilables par notre corps. Les maux liés à cet organe expriment les difficultés à assimiler les expériences vécues ou les rejeter. Il peut aussi être question de ne pas accepter l’autre.

Nos maux expriment ce que nous n’arrivons pas à voir, à comprendre. La douleur intérieure qui se retrouve brimée faute de ne pas être entendue, trouve le moyen de nous alerter par le biais de notre corps physique. Si nous restons sourds au malaise intérieur, ce dernier trouve une autre voie pour tirer la sonnette d’alarme. Je suis restée sourde et même muette face aux divers avertissements que m’envoyait mon corps et finalement, je répétais sans cesse des schémas identiques.

Quels problèmes intérieurs se manifestent avec une gastro-entérite ?

Pour le savoir, nous pouvons commencer par un questionnement :

  • Ai-je des difficultés à gérer mon environnement professionnel ?
  • Est-ce-que je me sens en colère ou frustré(e) d’une situation ?
  • Ai-je du mal à accepter le déroulement d’une situation ?
  • Est-ce-que je me sens agressé par l’extérieur ?
  • Est-ce-que je me sens contraint(e) par quelque chose ou quelqu’un ?
  • Est-ce-que je ressasse quelque chose ou un événement ?
  • Suis-je inquiet(e) ?
  • Si j’ai des vomissements, qu’est ce que je refuse ou rejette ?

J’ai compris plus tard que mes gastro-entérites répétées étaient le signe du ressenti d’une agression extérieure que j’avais du mal à gérer. Qui plus est, j’avais tendance à ruminer sur les choses en les exprimant peu. Il m’a fallu de nombreuses expériences avant de comprendre qu’il était possible d’influencer son état d’être et sa perception.

Accepter de prendre du recul et contempler la situation comme si nous étions à la place d’un spectateur est une des solutions que j’ai mise en œuvre pour commencer à me libérer et évoluer de plus en plus positivement. Le but étant de se détacher de notre vue subjective et d’éviter de se juger; avoir une vision neutre pour faire un état des lieux clair.

Chaque pas de gagné est une victoire sur la poursuite de son chemin personnel, gardez confiance, c’est une des clés.

Pour aller plus loin :
J’ai mal au ventre
Comprendre les latéralités dans le corps

Crédit photo : Designed by Freepik

Laisser un commentaire